lundi 26 décembre 2011

Nos... elle (et lui)

Nos yeux qui clignent
Nos yeux qui brillent
Nos regards qui s'impriment
Nos regards qui se vrillent

Nos mains qui se frôlent
Nos mains qui se veulent
Nos bras qui se prennent
Nos bras qui se tiennent

Nos bouches qui s'offrent
Nos bouches qui se donnent
Nos désirs qui s'invitent
Nos désirs qui s'envient

Nos corps qui se trouvent
Nos corps qui se mouvent
Nos corps qui se relient
Nos corps qui s'unient

Nos coeurs qui s'harmonient
Nos coeurs qui se (ré)concilient...
 


11 commentaires:

  1. Deux ...C'est déjà tant !
    Baisers illuminés, belles fêtes à toi Ambre

    RépondreSupprimer
  2. Pour jouer en harmonie,deux notes qui chantent ensemble
    Bisous de bonnes fêtes de fin d'année.

    RépondreSupprimer
  3. Joli texte tout en progression dans la plénitude et la profondeur du contact des corps .
    Jolie photo ou peinture , ou les deux : vallée ombragée entre les seins , dissymétrie normale et coquette des deux éminences bien rondes,ventre un rien succulent ,clair-obscur de la cuisse déjà un soupçon conquérante ,pudeur du petit tertre forestier.
    Hutin bucheron ....

    RépondreSupprimer
  4. Qui s'unit se lie, qui se lit s'unie…
    Que les liens festifs vous libèrent encore plus !

    RépondreSupprimer
  5. Je vous ai négligée chère Ambre...
    Trop longtemps.
    Je repasse ici et je vous trouve nue et si désirable...
    Je reviendrai très vite, mais je devais vous faire ce compliment tout de suite.

    Baisers un peu chavirés et bravo pour cette photo.

    Amandier

    RépondreSupprimer
  6. Bonne soirée Ambre .
    A l'année prochaine !

    Bons bizous aussi.

    RépondreSupprimer
  7. Tous mes Voeux pour cette nouvelle année Ambre !
    Qu'elle t'apporte, pardon, vous apporte beaucoup de bonheur en partage ...
    Doux baisers.
    ( oui, jolie photo ... )

    RépondreSupprimer
  8. > Chilina : baisers d'or et de lumière ma belle !

    > Dita : des pépites et des baisers !

    > Maxime : sur l'air des lampions, baisers harmonieux.

    > Le Hutin : merci ! Mais allez-y doucement, je ne suis pas de bois ! :)

    > Lampe de chevet : des liens, qui libèrent ? Tiens tiens, j'y songerai !

    > Le Bas des Dames : ciel, j'en ai perdu mes bas ! Merci pour vos compliments toujours si délicieux. Baisers de soie.

    > Titia : A bientôt ma belle ! Douze bizous doux.

    > Philo : douze mille voeux de bonheur à toi Philo !
    Baisers sous le gui.

    RépondreSupprimer
  9. J'aime comme toujours et bien souvent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      que tes nuits soient douces Galandin !

      Supprimer