samedi 27 septembre 2014

Soir urbain 421

C'est beau
Une ville le soir
La pluie sur les trottoirs

Des pas sur le macadam
Silhouette fine dans le noir

Entrer et s'asseoir
La lumière du bar
L'inox du comptoir
Un café pour se réchauffer

Et puis un verre aussi
Rester un peu ici

Une table à l'écart
Le bruit des voix
Qui crient qui rient
Un livre ouvert
Qu'elle ne finira pas

Il fait bon ici
Cuir et bois
Gouttes qui perlent
A la vitre, là-bas

C'est l'heure de tous les possibles
Veste enlevée
Elle se sent bien
Tweed et soie

Elle attend peut-être
Un rendez-vous
Quelqu'un
Un mot doux

La nuit, peut-être, sera
Nylon et satin
D'ici le matin...

4 commentaires:

  1. C'est toujours quand on attend rien qu'il se passe quelque chose...
    Une nuit nylon et satin...c'est une nuit sans dessus dessous? :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà qui est bien dit...
      Sans doute, oui !

      Supprimer