samedi 15 novembre 2014

Impro

Tu es assis à ton bureau, occupé à autre chose...
Tu ne penses pas vraiment à moi.

Mais il se trouve que je passe, et tu tournes la tête. Ce regard qui me suit, me donne une idée...

Je viens te faire face, je te souris et je pousse un peu tes épaules : ta chaise recule, j'ai la place de me glisser entre toi et le bureau. Comme une petite grenouille, cuisses ouvertes, je viens m'asseoir sur toi. Et comme je suis nue, mes seins presque à hauteur de ta bouche, mes cuisses sur tes cuisses, mon ventre contre ton torse, mes mains partout sur ton corps, il s'en suit une danse caressante, pelotante et baisante...

Le travail de bureau peut attendre, des fois !

2 commentaires:

  1. Dans ces conditions, il peut attendre longtemps… et plusieurs fois !

    RépondreSupprimer
  2. Très beau texte , et le Hutin s'y connait

    RépondreSupprimer