lundi 17 novembre 2014

Impatience, patience...


Faire l'amour dans la fulgurance,
l'impatience, l'évidence,
dans l'urgence de baiser...
Ne pas laisser le temps passer,
l'attraper à bras le corps,
le malmener, le dévorer comme un trésor...

Et puis,
prendre le temps de la patience,
se mettre à son pas,
le laisser commander,
le sentir s'étirer, dans l'apprivoisement du désir...
Des baisers, des étreintes à n'en plus finir...
Des caresses qui savent se poser, se donner, se prolonger...
Les peaux qui se touchent, encore et encore...
La tendresse sans cesse et sans se lasser...

Vivre le temps, de ceci et de cela,
sentir comme il est différent alors !

Goûter le temps comme une gourmandise, dans l'impatience et la patience...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire